BDM-SA
Avenue Modibo Kéita
BP 94 Bamako Mali
TEL : (223) 2022 20 50
FAX : (223) 2022 50 85
code swift:BDMAMLBA
C.I.B : D0016W

CONTACTEZ NOUS !
L'HISTORIQUE
L'ex BDM:

La BDM, créée le 22 mars 1968 par la loi N° 68-24/ AN- RM dans le cadre des accords franco-maliens, est l'une des premières banques du Mali. Son objectif principal était le financement des entreprises étatiques. Mais les besoins du pays étant énormes, elle fut amenée à intervenir dans plusieurs domaines. Après plusieurs années la BDM s'est retrouvée dans une situation de cessation de paiement.

Pour résoudre ces difficultés, il fut décidé de réorganiser et de restructurer la banque.

L'ex BMCD:

La BMCD était une société anonyme créée en août 1961 avec un capital de 1 Milliard de FCFA qui était détenu à l'origine par l'Etat malien (51%) et le crédit Lyonnais (49%). Après le retrait du Crédit Lyonnais, la banque est devenue une structure étatique.

Avec la privatisation, parmi tant de soumissionnaires, l'adjudicataire a été le consortium BMCE/BDM-SA.Son capital était reparti comme suit :

Consortium BMCE/BDM-SA51%
Etat malien20%
SFI(en portage)19%
Petits porteurs10%

Ses activités comme celles de la BDM-SA portaient sur des interventions au niveau de tous les secteurs d'activités.

Au cours de la période 1999-2000, le niveau de ses ressources et emplois a connu une sensible hausse. Cependant, par rapport à l'ensemble du système bancaire sa part de marché a légèrement diminué pour les ressources, tandis qu'elle a augmenté du coté des emplois.

Fusion BDM-SA/BMCD:

La fusion absorption de la BMCD par la BDM-SA étant une actualité connue de tous sur le plan national et sous régional, nous ne pouvons parler de la BDM-SA sans l'évoquer.

La restructuration de la BMCD par l'ouverture de son capital représentait une réelle opportunité pour la BDM-SA quant à la réalisation d'un des objectifs de son plan de développement à moyen terme précédemment énoncé : atteindre une taille critique pour mieux se positionner au Mali et dans l'UEMOA.

L'amplification des opérations de restructuration est due en grande partie à un environnement économique réglementaire en rapide croissance, obligeant les banques à remettre en cause leur mode de fonctionnement traditionnel et leur structure pour s'adapter aux changements qu'elles subissent (concurrence entre elles, arrivée de nouveaux acteurs dans le métier et même de nouveaux acteurs dans le secteur).

Face à la concurrence des marchés financiers, la BDM-SA a procédé à une opération de rapprochement afin de mieux se positionner sur la sphère financière internationale .C'est ainsi qu'en partenariat avec la BMCE (actionnaire de la BDM-SA à hauteur de 8,34%), elles se sont portées acquéreurs de 51% (soit 25,50% de part pour chacune d'elles) du capital de la BMCD dans une optique de fusion absorption.

Fonctionnelle depuis le 2 novembre 2001, la BDM-SA fusionnée à la BMCD est dans une phase importante de son évolution. L'originalité de la fusion annoncée était qu'elle est conçue de telle sorte que sa mise en ouvre n'affecte ni le client, ni les agences, ni le personnel. Et cette fusion avait pour but de regrouper un certain nombre de fonctions communes des deux sièges, source d'efficacité et d'économie. La nouvelle entité a déjà atteint plusieurs de ses objectifs à savoir : la recherche de la taille critique et le positionnement au sein de l'UEMOA, le regroupement d'un certain nombre de fonctions communes des deux sièges. Des ajustements restent cependant nécessaires dans le domaine du traitement informatique. Un grand chantier destiné à la mise en place d'un nouveau système informatique est quasiment à terme.

Actuellement la BDM-SA occupe la première place parmi toutes les banques sur le plan national et elle est la 4 ème banque dans l'espace UEMOA, avec un capital de 10.000.429.600 FCFA, un réseau de 36 agences, des représentations à l'étranger et des correspondants à travers le monde.

La répartition du capital
     
Actions
En %
    État du Mali 73 630
19,58
    BCEAO 60 000
15,96
    BOAD 60 000
15,96
    CCIM 48 390
12,87
    Privés Maliens 31 010
8,26
    BMCE 102 926
27,38
    Total 375 956
100,00